Internet par satellite
-
-
-
-
-
-
-
RSS Feed
Les nouvelles de l'Internet par satellite

Le web toujours plus lourd pour le bas débit

26/12/2011
Selon une étude de HTTP Archive, organisme qui scrute régulièrement les sites Internet les plus populaires, la taille moyenne d'une page web est désormais de 965 Ko, soit une augmentation de plus de 30% par rapport à la moyenne de l'année dernière, qui était déjà de 702 Ko.

Cette augmentation rapide est néanmoins normale sur l'Internet : une page web pesait en moyenne 14 Ko en 1995, 93 Ko en 2003 et 300 Ko en 2008.

Des chiffres dénotent de nouvelles tendances : entre 2010 et 2011, la quantité moyenne de fichiers Flash téléchargés sur les pages web était de 90 Ko et n'a pas changé. En revanche, la quantité de Javascript téléchargé a augmenté de façon considérable, passant de 113 Ko à 172 Ko. Idem pour les fichiers de type HTML et CSS. Cette tendance peut s'expliquer par l'adoption de plus en plus importante des standards du HTML5 et de la disparition progressive du Flash.

Ces augmentations exponentielles ont des conséquences évidentes : les usagers du web en zones blanches, connectés avec des lignes analogiques bas débit, subissent cette hausse constante du poid du web, alors que leur connexion ne peut pas évoluer. Le téléchargement d'une page de 965 Ko -la moyenne actuelle- nécessite plus de 4 minutes avec une connexion RTC 56K).

Il en est de même pour les satellinautes qui surfent avec des quotas mensuels : plus le web grossit et plus leur quota se réduit, d'autant plus qu'avec le haut débit et ses taux de transfert élevé, la consommation s'envole et les quotas fondent comme neige au soleil.

A titre d'exemple, la page d'accueil du site www.google.fr et les éléments qui la composent (HTML, Javascript, images, etc) pèsent un peu plus de 100 Ko, soit près de 20 secondes de chargement avec un modem 56K...

XML RSS 2.0 Feed | Plus
Ombre
Ombre
Alerte info
Abonnez-vous à notre "Alerte Info" pour ne rien rater des nouveautés de l'Internet par satellite.
Saisissez votre adresse e-mail ci-dessous :
   
Conseil