Internet par satellite
-
-
-
-
-
-
-
RSS Feed
Les nouvelles de l'Internet par satellite

Un satellite ViaSat-2 en 2016 ?

01/04/2013
Déjà évoquée en 2010 par le PDG de ViaSat, Mark Dankberg, l'éventualité d'un lancement en 2014 d'un second super satellite spécialisé dans l'Internet haut débit par satellite se précise, mais plus tard.

En effet, c'est lors du salon SATELLITE 2013 qui s'est tenu à Washington (USA) du 19 au 21 mars, que Mark Dankberg a évoqué la commande d'un nouveau satellite sans préciser de date. ViaSat serait en discussions avec plusieurs constructeurs au sujet de la configuration du satellite, laissant entendre que ce nouveau satellite apporterait un grand changement dans l'industrie de l'Internet par satellite, ce qui serait la raison des délais de la commande. Une date de lancement en 2016 est désormais envisagée.

« Nous pensons que le prochain satellite sera une amélioration majeure de ViaSat-1. Nous espérons le commander prochainement. Nous souhaitons améliorer sensiblement l'aspect économique. Parfois les choses prennent beaucoup de temps dans l'industrie du satellite. Du côté des consommateurs, les choses se sont passées incroyablement comme prévues. La moitié de nos clients viennent du terrestre [NDLR : ADSL, câble...]. Nous nous attendions à 20%. Si nous achetons un satellite comme ViaSat-1, nous n'obtiendrons pas les résultats économiques que nous voulons. L'activité haut débit grand public est un moteur pour ce que nous faisons. » a déclaré M. Dankberg.

Le service Exede, comparable à Tooway en Europe, est un succès aux USA et ViaSat recrute de nouveaux clients à un rythme soutenu : 285.000 nouveaux abonnés dès la première année d'exploitation du satellite ViaSat-1, soit près de 24.000 nouveaux abonnés par mois !. Au total, ViaSat dénombre pour la première fois plus de 500.000 abonnés Internet par satellite sur l'ensemble de ses satellites.

XML RSS 2.0 Feed | Plus
Ombre
Ombre
Alerte info
Abonnez-vous à notre "Alerte Info" pour ne rien rater des nouveautés de l'Internet par satellite.
Saisissez votre adresse e-mail ci-dessous :
   
Conseil